Qu'est-ce que vous cherchez?
Un retour réussi
6 décembre 2017

Un retour réussi

Tiger Woods a réussi son retour au jeu. Quatre rondes sans douleurs disputées sur 4 jours consécutifs. Un jeu solide dans l’ensemble. Un élan fluide, moins violent que ce qu’on a vu antérieurement. Des pointages intéressants et la possibilité de revoir jouer le meilleur golfeur de sa génération dans les prochaines semaines.

«J’ai été agréablement surpris du jeu et de la performance de Tiger au Hero World Challenge», a dit un des anciens entraineurs du Tigre, Butch Harmon après la dernière ronde de la compétition. Harmon a côtoyé Tiger pendant 10 ans; il le connaît bien.

«Je dois dire que j’ai trouvé qu’il s’élançait sans problème et qu’il avait l’air très à l’aise», a aussi dit ce réputé entraineur qui s’occupe présentement des élans de Rickie Fowler et Dustin Johnson. Deux joueurs qui ont eu l’occasion de jouer avec Tiger à quelques reprises au cours des dernières semaines et qui se sont dit impressionnés par le jeu de Woods.

Sans douleur

L’actuel entraineur de Tiger, Chris Como, lui, dit que c’est la première fois depuis son association avec Tiger (2014) qu’il peut s’élancer sans douleur. Dans l’ombre, Como reçoit d’ailleurs beaucoup de crédit pour le nouvel élan du Tigre. «Je suis juste content de pouvoir jouer et m’amuser sur un terrain de golf», a dit celui qui détient 14 titres majeurs et 79 victoires en carrière à l’issue du tournoi qu’il a complété avec un cumulatif de -8 (au 9e rang).19-trou-66dec

L’aspect le plus important de cette fin de semaine est définitivement l’état de santé de Tiger. Oui il a réussi des coups de départ de plus de 300 verges régulièrement. Oui il a réussi des coups roulés importants pour un aigle, un oiselet ou pour sauver une normale. Mais au-dessus de tout cela, son dos a tenu le coup. Et c’est là le fait saillant de cette semaine.

Sans un dos qui résiste, il est impossible de croire à un retour sur le PGA Tour. C’est d’ailleurs la raison principale de son absence des dernières années. Et même s’il fêtera son 42e anniversaire de naissance le 30 décembre prochain, Tiger en santé peut rivaliser sur le PGA Tour.

Populaire

Tiger Woods n’a pas perdu de sa popularité. Plusieurs personnes qui ne sont pas des amateurs réguliers de golf ou même pas des golfeurs eux-mêmes, étaient intéressés de savoir ce qui se passait avec Tiger pour cette nouvelle tentative de retour au jeu.

Ça n’a pas changé, Tiger fait bouger l’aiguille en terme de télévision sportive. Voilà une autre raison pourquoi on sent de l’excitation concernant le Tigre suite à ce week-end aux Bahamas. Le monde du golf en général est meilleur et plus beau avec Tiger en action.

Arnold Palmer a permis au golf de faire sa place à la télévision dans les années 50 et 60. Jack Nicklaus a écrit le livre d’histoire de ce sport et Tiger Woods a propulsé le golf au niveau des sports majeurs (bourses en dollars et intérêt pour le sport).

Comparaison

Le jeu des comparaisons est toujours un peu dangereux et risqué, mais le retour éventuel de Tiger me fait penser à celui de quelques grandes vedettes au cours des dernières décennies. Au hockey, Mario Lemieux a vaincu le cancer pour revenir gagner la Coupe Stanley avec les Penguins. Au basketball, Michael Jordan n’a pas réussi son retour dans la NBA avec Les Wizards. À la boxe, George Foreman a laissé une moins bonne image avec ses combats un peu loufoques en fin de carrière. Enfin, Joe Montana avec les Chiefs de Kansas City n’a jamais égalé ses belles années glorieuses à San Francisco.

On ne peut prédire le futur, mais il est maintenant permis de croire à un retour comme joueur régulier sur le PGA Tour pour Tiger. Imitera-t-il Mario Lemieux ou encore s’inscrira-t-il dans la liste des retours au jeu décevants. Seul l’avenir nous donnera la réponse à cette question. Mais une chose est sûre, Tiger a ravivé l’espoir de le revoir gagner et, juste ça, c’est une victoire en soi.

Je vous invite à réagir à ce blogue ici ou à l’adresse raycloutier999@hotmail.ca

Vous pouvez aussi me suivre sur twitter @cloutierray et sur ma page Facebook

Bonne semaine!


One Responses

  1. Germain Pépin

    Au moins 2 ex-entraîneurs (Hank Gainey et Butch Harmon) et un analyste du Golf Channel (B. Chambley) ont aimé son élan durant ce tournoi. Chris Como, qui a travaillé avec Tiger, est en partie responsable. Son élan est plus souple qu’avant.
    Seul bémol, quels seront ses résultats durant les tournois majeurs lorsque tous les meilleurs joueurs de la planète seront là?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <script src="">

bannierecarre

myrtlebeach

cap-rouge-octobre-2017

boutique-lucy

PUB-LVLOP-2

pub jacarou 2 small(1)

Les casse-têtes Jacarou

Abonnez-vous pour être notifié de la mise en ligne de nouveaux articles

* Requis